Retour à l'accueil

Les amis des archives

  • Main Menu
  • Main Menu
  • Main Menu
  • Main Menu
  • Français
  • Anglais

© © DR

Jean-Claude Mézières

Enfant, Jean-Claude Mézières rêvait de devenir Cowboy ou dessinateur de bande-dessinées. Il a réussi à faire les deux.

Après des études aux Arts Appliqués et un trop long service militaire, Mézières part un an et demi aux Etats-Unis vivre son rêve d’Amérique dans un ranch de l’Utah au milieu des chevaux et des vaches. A son retour à Paris, il rejoint son ami Jean Giraud au journal Pilote. La revue est alors dirigée par René Goscinny (l’auteur d’Astérix) qui est connu pour donner sa chance aux jeunes artistes.

Après quelques galops d’essai sur des histoires courtes, le tandem qu’il forme avec Pierre Christin décide de créer sa propre BD. Le Western est un genre déjà très riche alors ils se tournent vers la science-fiction. Christin écrit pendant que Mézières pose les premières bases graphiques de leur univers. Valérian et Laureline, agents spatio-temporels, font leur première apparition dans Pilote en 1967. Vingt et un album suivront sur une période de quarante trois ans ce qui en fait probablement la série de science-fiction la plus développée de l’histoire de la bande-dessinée.

Mais c’est bien sûr par sa qualité que le travail de Christin et Mézières restera. Les chefs-d’œuvre s’enchainent dès les années 70 alliant lyrisme, aventure, idées politiques progressistes et audacieuses, richesse et inventivité visuelles : L’Empire des Mille Planètes, Le Pays sans Etoiles, Bienvenue sur Alflolol, Les Oiseaux du Maître, L’ambassadeur des Ombres, Sur les Terres Truquées, Les Héros de l’Equinoxe, etc… Autant de classiques de la science-fiction dont les titres font déjà rêver.

Jean-Claude Mézières a créé au fil des années un riche univers visuel (faune, flore, extraterrestres, véhicules, vaisseaux spatiaux) qui a beaucoup influencé le cinéma. Il était naturel que le cinéma fasse appel à ses talents. C’est Luc Besson qui a eu le premier la bonne idée pour développer les décors et le look général du 5ème Elément.

Le cycle Valérian s’est conclu définitivement en 2010 par ‘L’Ouvre-temps’. Jean-Claude Mézières se consacre actuellement à la publication des recueils de la série.

Jean-Claude Mézière fait partie des Amis de ScienceFictionArchives.com et soutient ainsi notre action de préservation des objets cultes de la Science-Fiction.

Rédacteur: AG